Visitez le Saguenay-Lac-Saint-Jean : des réponses à vos questions en lien avec la COVID-19 !  Consultez cette page

 

Le Saguenay–Lac-Saint-Jean est un vaste de territoire qui rassemble une grande variété de joyaux naturels. D'un côté, on y trouve le lac Saint-Jean d'une superficie de 1 100 km2 qui est par ailleurs le plus grand lac habité au Québec. Tout autour de celui se trouvent plus de 42 km de plage de sable fin. Puis, à l'autre extrémité, prend place le Fjord du Saguenay, l'un des dix plus long au monde avec ses 105 km de longueur. Autour de ces plans d'eau, une faune et une flore riche prennent place. Entre les récifs montagneux, la forêt boréale et les plaines agricoles, la région compte une panoplie de paysages grandioses pour le plaisir des yeux de ceux qui parcourent ses routes. Pour assurer la pérénité de ces merveilles naturelles et les faire découvrir aux amateurs de plein air, certaines parties du territoire sont gérées par la Société des établissements de plein air du Québec (Sépaq).

La région compte 3 parcs nationaux, 2 réserves fauniques 1 établissement touristique accrédités par la Sépaq et un parc marin co-géré avec Parcs Canada.

Les parcs nationaux

Partir à la découverte des parcs nationaux du Saguenay-Lac-Saint-Jean. c'est possible toute l'année. Été comme hiver, une panoplie d'activités y sont praticables. On y trouve également l'hébergement en formule variée : camping, prêt-à-camper, refuges, chalets. Comme chaque partie du territoire est unique, les différents parcs des environs le sont tout autant. Découvrez leurs particularités.

Parc national de la Pointe-Taillon

Une oasis sur le bord du lac Saint-Jean : baignade, activités nautiques, bicyclette et camping rustique. 

 

Au Lac-Saint-Jean, il y a le ciel, le soleil et la plage. C’est encore plus vrai au parc national de la Pointe-Taillon où la baignade, le kayak et le surf à pagaie volent la vedette. On n’oublie surtout pas son vélo pour profiter du circuit cyclable bordant le lac et à partir duquel il est possible de faire l’observation de castors. Dans un environnement naturel préservé, le camping — sauvage ou pas — attire les amoureux de tranquillité autant que les petites familles amateurs de grands espaces, et ce, dans maintenant 3 magnifiques secteurs entre Saint-Gédéon et Saint-Henri-de-Taillon.

 

Découvrir le parc national de la Pointe-Taillon

Parc national des Monts-Valin

Au coeur de la nordicité : pêche, randonnée, activités nautiques et villégiature en été. À la rencontre des momies et des fantômes en hiver.


Les Monts-Valin offrent les plus hauts sommets accessibles de la région aux randonneurs en quête de paysages d’une beauté sauvage absolue. Paradis de randonnée, de fatbike et de ski de fond, les Monts-Valin et leur vallée des Fantômes offrent un site naturel d’une telle beauté qu’on a envie de rester à coucher. En refuges rustiques, en chalets traditionnels ou en hébergements insolites, toutes les façons sont bonnes de découvrir le relief de ce territoire invitant.

 

Découvrir le parc national des Monts-Valin

Parc national du Fjord-du-Saguenay

Sur terre, sur mer ou dans les airs, 320 km2 de nature démesurée, de part de d'autre du fjord du Saguenay. 


Pour découvrir les deux rives du fjord, le parc national du Fjord-du-Saguenay offre de multiples possibilités. Campez en pleine nature sauvage, naviguez en kayak de mer ou en Zodiac sur les eaux du parc marin, observez les bélugas à partir de la rive, défiez le sentier de la statue de Notre-Dame-du-Saguenay ou accrochez-vous aux parois de la via ferrata des Géants. Peu importe le type d’aventurier que vous êtes, vous trouverez l’activité qui vous en mettra plein la vue.

 

Découvrir le parc national du Fjord-du-Saguenay

Autres établissements

En plus des parcs nationaux, la Sépaq opère également des établissements touristiques. On en trouve 1 seul dans la région et il est situé directement à Laterrière, aux portes de la Réserve faunique des Laurentides. Puis, sur une grande partie du fjord du Saguenay, le parc marin du Saguenay–Saint-Laurent, une aire marine protégée et co-gérée par Parcs Canada et la Sépaq, prend place.

Centre touristique du Lac-Kénogami

En bordure du lac Kénogami, se trouve une magnifique plage de sable fin et du plaisir assuré pour toute la famille! Tout ça se passe au Centre touristique du Lac-Kénogami. On y reste pour quelques jours en profitant des emplacements de camping ou encore des prêt-à-camper. Location d'embarcations nautiques en solo ou en tandem, faites votre choix! Un casse-croûte vous attend pour assouvir votre fringale du moment. La plage surveillée mène au lac dans une descente en pente douce fort agréable pour petits et grands.
 

En savoir plus

Parc marin du Saguenay-Saint-Laurent

Le parc marin du Saguenay–Saint-Laurent est un espace d’une grande richesse écologique. Presque aussi grand que les baleines qui s’agitent à la surface des mers. Il s'agit d'ailleurs d'un des meilleurs endroits au monde pour l’observation des baleines de la terre ferme ou lors d'une excursion maritime. Ses visiteurs peuvent profiter d'un réseau terrestre comptant 23 pôles de découvertes le long du Saint-Laurent et du fjord du Saguenay. Les amateurs de randonnée pédestre, de voile et de kayak de mer trouvent ici une destination exceptionnelle. 

En savoir plus

Réserves fauniques

Les réserves fauniques sont de vastes territoires où les activités sont orientées entre la faune et la nature. Au Québec, on en retrouve 13. Puis, deux d'entre elles sont situées dans la grande région du Saguenay–Lac-Saint-Jean.

Réserve faunique des Laurentides

Immense territoire situé en plein cœur du Québec, la Réserve faunique des Laurentides prend place de parts et d'autres de la route 175 entre la région de Québec du Saguenay–Lac-Saint-Jean. À mi-chemin, on y retrouve l'étape. Lors d'une visite, on ne manque pas de visiter le secteur des Portes-de-l'Enfer, le Camp Giroux, le circuit de canot-camping de la Métabetchouan et le grand lac Jacques-Cartier. Parsemé de lacs et de paysages grandioses à perte de vue, elle est renommée pour la chasse, la pêche, l’aventure douce et l’écotourisme. Pêche : mi-mai à la fin d’août. Chasse à l’orignal : septembre. Chasse au petit gibier en octobre. 

Découvrir

Réserve faunique Ashuapmushuan

La Réserve faunique Ashuapmushuan prend place le long de la route 167 entre Saint-Félicien et Chibougamau dans un vaste territoire qui rescence plusieurs rivières et 1200 lacs avec une faune et flore riche. Sur place, on y pratique la chasse, la pêche, la randonnée, la cueillette en forêt et certaines activités nautiques. On ne manque pas d'y découvrir les chutes de la Chaudière, un lieu de pique-nique idyllique ainsi que la rivière Ashuapmushuan, l'un des plus importants sites de reproduction de la ouananiche. Deux sites d’hébergement avec toutes les commodités modernes en pleine forêt offrent chalets et camping.

Découvrir

Découvrir les parcs nationaux

Retrouves des articles de blogue à découvrir pour vous inspirer dans la planification d'un séjour au Saguenay–Lac-Saint-Jean.

Partir en randonnée dans les parcs nationaux du Saguenay–Lac-Saint-Jean

Il est temps de partir à l’aventure avec votre chien. Le temps d’un pique-nique ou bien d’une pause bien méritée au bord de l’eau, votre chien est le bienvenue dans les parcs nationaux de la région. Que ce soit au parc national du Fjord-du-Saguenay, des Monts-Valin ou de la Pointe-Taillon.

Lire l'article 

Une escapade au Saguenay-Lac-Saint-Jean

Découvrez un itinéraire tout indiqué à vivre dans la région entre le Fjord, les Monts-Valin et le Lac-Saint-Jean

« Nous ne perdons donc pas une seconde de notre temps et nous nous dirigeons alors vers le lieu par excellence pour une vue à couper le souffle sur le fjord du Saguenay : l’Anse-de-Tabatière. »

Lire l'article

Top 10 des plus beaux couchers de soleil sur le lac Saint-Jean

Ah l’été! Synonyme de chaleur, de road trips, de voyages et de plaisirs simples. L’été, c’est aussi le moment de voir des panoramas impressionnants qui plombent sur l’eau quand le jour fait place à la nuit. 

Avez-vous déjà pu apprécier le charme des paysages qu’offre le lac Saint-Jean au crépuscule?

Lire l'article

Les parcs nationaux en images